BIOGRAPHIE

 Matthieu Cottin et Marielle Hocdet sont chorégraphes de la compagnie Process créée en 2007 à Toulouse. Ils s'engagent en 2009 dans une adaptation du solo I’ll Crane for You créé par la chorégraphe américaine Deborah Hay posant ainsi la question de l’auteur. Ils entament alors une réflexion autour de la partition comme procédé d’écriture chorégraphique et présentent I’ll Crane for You en 2011 au Théâtre L’Échangeur à Bagnolet puis dans le cadre de la saison du Centre de Développement Chorégraphique Toulouse/ Midi-Pyrénées à Lieu-Commun. Ils y associent une réflexion sur L’oeuvre de Deborah Hay et le processus d’adaptation dans le cadre d'une conférence proposée au CDC Toulouse/ Midi-Pyrénées en avril 2012.

Ils coécrivent plusieurs pièces où se côtoient danse, parole et vidéo et créent en 2011 le duo Jamais à pleins poumons, toujours à reprendre son souffle autour de l’interview, un face à face rythmé par l’association d’idées s’autorisant à la citation ou à l’emprunt de signes dont le corps se fait l’incarnation. Créé au Théâtre Le Vent des Signes, ce duo a également été présenté à La Fabrique/ Université Toulouse Le Mirail.

En 2012, Alla fièra dell’est se décline comme la performance d’un journal intime fictionnel portée par la présence de 3 interprètes féminines de générations différentes.

Dans le cadre du WE ACT/Week-end de l’Art Contemporain en 2014 le duo Un dimanche d’été est créé à la Maison Salvan, espace d'art contemporain à Labège. Premier volet d’un diptyque autour de la saison, ce duo prend pour source le film de Jean Renoir « Partie de campagne ».

En mars 2015, dans le cadre des journées professionnelles du LMAC/ Laboratoire des Médiations en Art Contemporain, Matthieu Cottin et Marielle Hocdet proposent une exploration de la scénographie de Jorge Pardo au Musée des Augustins à Toulouse.

En 2015, le projet C'était pour moi tout un paysage impliquant des personnes de plus de 65 ans est une Création partagée soutenue par la Ville de Nantes dans le cadre de sa politique de proximité culturelle. Un projet mêlant création sonore, vidéo et danse qui questionne le rapport intime à la danse.

De 2013 à juin 2015, la compagnie Process organise les Hors Lits à Nantes en collaboration avec Vlam Productions. Hors Lits propose au public un parcours reliant 4 appartements où sont présentées 4 performances. 

Matthieu Cottin et Marielle Hocdet questionnent la notion de transmission en mettant en jeu leur réflexion autour de la partition chorégraphique. Ils enseignent régulièrement auprès d’un public amateur et professionnel: Formation professionnelle Extensions-CDC Toulouse/ Midi-Pyrénées, classe terminale L option danse Lycée St-Sernin.

Les projets de la compagnie Process sont soutenus par la Région Midi-Pyrénées, la Ville de Toulouse et la Ville de Nantes.

 

Matthieu Cottin
Parallèlement à des études d’Analyse Politique et Economique où il obtient une licence, Matthieu Cottin se forme en danse au Conservatoire de Nantes. Il commence à travailler en 2003 en tant qu’interprète de Santiago Sempere pour la création De Civilitate. Il participe ensuite au Musée d’Art Contemporain de Lyon à la performance Scènes autour de l’installation du plasticien britannique Euan Burnet-Smith. À partir de 2004, il s’intéresse plus particulièrement à l’improvisation et rencontre le travail de Thierry Baë, Mark Tompkins et Benoît Lachambre. Il travaille ensuite avec le chorégraphe Emmanuel Grivet ainsi qu’avec la compagnie Onoma pour laquelle il danse le duo La folle du logis aux Subsistances de Lyon. Développant, depuis 2005 sa propre recherche, il conçoit avec Christophe Le Goff la performance Alimentation Générale et le duo Ciel-400-kilo puis collabore avec Marielle Hocdet dans le cadre de la Cie Process.

Marielle Hocdet
Dès 2003, Marielle Hocdet est interprète pour différents chorégraphes et obtient parallèlement une licence de Psychologie clinique. Son parcours est nourri de ses rencontres avec les chorégraphes Yoshito Ohno, Mark Tompkins ou encore Deborah Hay dont elle suit plus particulièrement le travail depuis 2006. Elle participe avec plusieurs artistes de la scène performative internationale, au Solo Performance Commissioning Project dirigé, en 2008, par la chorégraphe américaine Deborah Hay, en Ecosse où elle reçoit la transmission du solo I’ll Crane for You dont elle fait une adaptation. En 2012, dans le cadre du projet initié par le CDC Paris Réseau, elle mène pour le CDC Toulouse/ Midi-Pyrénées la transmission de la Planetary Dance d’Anna Halprin. Depuis 2013, elle participe au projet Le Pli mené par le Groupe Unber Humber. Depuis 2007, elle développe, en collaboration avec Matthieu Cottin, sa propre recherche chorégraphique au sein de la compagnie Process.